Inspiration & Decouverte

Coco Chanel : Comment oser être soi-même peut créer une marque de luxe ?

Inspiration & Decouverte

Coco Chanel : Comment oser être soi-même peut créer une marque de luxe ?


Une heureuse surprise !

C’est au hasard que j’ai découvert sur Amazon Prime, le film Coco avant Chanel avec Audrey Tautou.  Un après-midi, je regarde ce film surprise en attendant la suite de certaines saisons de séries sur Netflix, et j’ai ADORÉ !

Je tiens à préciser que cet article n’est pas un article de mode. Je ne suis pas une experte de la mode, ni une FAN inconditionnelle des produits Chanel (même si j’en apprécie quelques-uns…).

Cet article a pour but de mettre en valeur son parcours et son mindset d’entrepreneur.

Qu’est-ce qui m’a plu dans ce film ?

 

Coco Chanel est une femme qui vient de rien, mais qui a eu la particularité de croire en elle !

Elle a osé innové: Elle a osé casser les codes de la mode vestimentaire en assumant sa différenciation.

Je m’explique :

« Coco » a été précurseur dans son domaine. Elle a fait émergé le look garçonne à Paris, en le portant elle même sans chercher à plaire aux autres, à une époque où la mode était frou-frou, plumes et corset.

 

En blanc, la tenue d’une femme de l’époque. A droite voici COCO.
Le style de Coco Chanel

En blanc, la tenue d’une femme de l’époque.

A droite voici COCO. 

Le style de Coco Chanel
Faisant face aux critiques, la recette de son succès était simple : toujours croire en elle !

Au début, on la critiquait, les gens en riaient, puis on voulut l’imiter , pour au final payer une fortune pour ses produits.

 

Son parcours

Gabrielle Bonheur Chasnel : l’orpheline qui allait devenir créatrice de mode !

Née Gabrielle Bonheur Chasnel, elle a vu le jour à Saumur, le 19 août 1883. Elle est la deuxième des six enfants d’Albert Chanel et de Jeanne Devolle, couturière. À l’âge de 12 ans, après le décès de sa mère, son père décide de les placer à l’orphelinat, elle et ses deux sœurs. Elle passera la plus grande partie de son adolescence là-bas.

Elle sort de l’orphelinat à 18 ans et décide de prendre sa vie en main et de sortir de sa condition. Elle se rend donc chez sa tante Louise à Moulins et s’inscrit chez les dames chanoinesses de l’institut Notre-Dame, où elle se perfectionne dans le métier de couseuse.

Gabrielle devient « Coco »

Vers 1907-1908, en recherche d’avenir meilleur, la jeune femme fréquente le Grand café, lieu chic de la vie moulinoise où elle y croise très souvent de riches officiers. Elle les suivra dans un autre café-concert de la ville, la Rotonde. Âgée de 24 ans, elle se produit en spectacle devant les officiers qui la surnomment « Coco », parce qu’elle a pour habitude de chanter la fameuse chanson « Qui qu’a vu Coco dans l’Trocadéro ? ». 


Son entrée dans la haute société

Coco Chanel était une femme très courtisée par les hommes. Etienne Balsan, gentleman millionnaire, tombe sous son charme de femme de « caractère ». Très indépendante, elle su imposer sa force de caractère. Prit d’affection pour elle et sa authenticité débordante, il l’invite à la vie mondaine et l’initie au luxe et aux US & Coutumes de la haute société.
Peu friande de cette vie, elle décide de rester elle même et s’impose avec son propre style, ses pensées et son univers. Une seule chose l’obsédait : ENTREPRENDRE

En 1910 elle rencontre Arthur « Boy » Capel. Boy Capel devient l’amour de sa vie !

Coco se met à coudre des chapeaux ! Des chapeaux bien plus simples que ce qui existait qui font succès auprès des femmes aisées. Si bien qu’elle devient très vite « LA » créatrice de chapeau à domicile de ces dames.

Les affaires tournent bien, mais elle n’apprécie pas ces conditions, se sentant ainsi « au service » des femmes riches.

Son fiancé, Boy Capel, décide de la soutenir elle et ses créations: il lui apporta un prêt financière pour que Coco inaugure sa première boutique de chapeaux, intitulée « Chanel Modes », au 21 de la rue Cambon, Paris.


Coco Chanel : précurseur de l’émancipation des femmes par le vêtement !

Coco Chanel s’accorde de nombreuses libertés, notamment vestimentaires. Ses connaissances en couture lui permettent de confectionner ses propres vêtements qui la rendront célèbre grâce à son style très particulier pour l’époque : un genre de mix entre tenues sobres et des pièces vestimentaire réservées pour le style masculin.

En 1915, elle est guidée par une envie : libérer les femmes dans leurs activités quotidiennes ! Ses collections sont : « formes qui s’élargissent, la taille qui se desserre et les jupes qui sont effrontément écourtées. La créatrice multiplie les paradoxes stylistiques en conciliant simplicité et élégance, style masculin et féminin, matières nobles et usages pratiques. »


Sa première boutique « Chanel Modes » à la marque Chanel !

Elle commenca donc par la niche des chapeaux ! « Chanel Modes » voit le jour au 21 rue Cambon à Paris. Très vite, actrices et artistes rendent visite pour passer des commandes de chapeaux. C’est le début de la gloire !

En seulement quelques jours, cette mode élégante et simpliste a été appliquée par les femmes parisiennes.

Peu de temps après l’ouverture de cette première boutique, Chanel s’impose avec deux autres boutiques, notamment à Deauville en 1913 et à Biarritz en 1915. Enfin en 1921, la petite boutique de la rue Cambon devient si prospère qu’elle annexe également le n° 27, 29 et finalement 31, qui deviendra par la suite la maison mère de la marque Chanel.

Leçon à retenir

Je retiendrai 2 leçons principales de son parcours:

Ne pas craindre d’être soi : Ne cherchez pas à ressembler aux autres vous libérera d’un poids sociétal et vous permettra de libérez votre créativité et de rester aligné(e) !

Je vous invite à regarder le film ou lire son livre : Vous découvrirez à quel point elle tenait à rester elle même et ne complexait aucunement, au contraire, l’assumait pleinement.

La 2ème leçon est d’ordre marketing : Elle commença par de petites choses, de petits moyens attendant la bonne opportunité pour s’agrandir. Elle est partie sur un seul modèle de chapeau confectionné à la maison, puis elle en créa d’autres. Elle ouvre ensuite sa boutique de chapeaux, pour ensuite vendre d’autres vêtements, puis des sacs et du parfum. Aujourd’hui, la marque Chanel présente même du maquillage et des soins. 

Partir d’une niche puis s’agrandir ! C’est une très bonne leçon à assimiler pour votre offre de service.


Toi aussi tu as une 1ère expérience professionnelle et un rêve à raconter ? Partage-nous ton aventure en commentaires !

3 + 9 =

Pin It on Pinterest

Share This